En France :

Le premier des disciples de Morihei UESHIBA à enseigner en France, est le Maître Minoru MOCHIZUKI en 1951.

En 1952 Maître Tadashi ABE lui succède avec le titre de délégué de l’AïKI-KAï pour l’Europe.

Un élève de Maître ABE, judoka d’origine, va se passionner pour cette discipline et se rendre au Japon pour suivre l’enseignement direct du fondateur de 1955 à 1957 : c’est André NOCQUET .

Après le départ de Tadashi ABE, trois prestigieux experts arrivent en France, tous 3 également délégués officiels de l’AïKI-KAï HOMBU DOJO de TOKYO (Association AïKI du Centre Mondial de Tokyo) : Maître NAKAZONO en 1960, Maître NORO en 1961 et enfin Maître TAMURA en 1964.

 Nakazono Sensei et Mme à Paris 1970

TAMURA Senseï à Strasbourg en 1972                                                                          NAKAZONO Senseï & Madame en 1970

Sous l’impulsion des ces 3 experts qui oeuvraient alors au sein de l’ACFA (Association Culturelle Française d’AïKI-DO) d’une part, d’André NOCQUET et d’Hiroo MOCHIZUKI ( le fils de Minoru MOCHIZUKI ) - installé définitivement en France dés 1963- qui travaillaient dans le cadre de la FFJDA d’autre part, l’AïKI-DO se développe très fortement dans notre pays .

En 1973 sous l’égide de la fédération de JUDO : la FFJDA, les trois principaux groupements d’AïKI- DO français sont réunifiés au sein de l’Union Nationale d’Aïki-do, l’UNA .

En 1982 et 1983 l’AïKI-DO quitte la FFJDA et deux nouvelles fédérations sont créées : la FFAAA et la FFAB .

Dans la première, la FFAAA, travaillent de nombreux français, enseignants professionnels en AïKI-DO, qui ont réalisé une partie de leur formation au JAPON .

C’est dans la seconde, la FFAB, que Maître TAMURA continue à œuvrer .

Depuis 1989 ces 2 fédérations travaillent en commun au sein de l’UNION de FEDERATIONS d’AïKI-DO, l’UFA, entre-autre pour l’organisation en commun des passages de grades DAN - grades officiels d’AïKI-DO seuls reconnus en France - et aussi pour la délivrance des diplômes d’enseignants : Brevets d’Etat d’Educateur Sportifs 1° et 2° degré d’Aïki-do .

L’UFA compte 1500 clubs et prés de 60 000 licenciés actuellement .

Parmi les fondateurs du CEAB Roberto Arnulfo 6° DAN AIKI-DO

Roberto Arnulfo Boulouris 2003

Roberto Arnulfo 6° DAN AIKI-DO