Parmi toutes les disciplines martiales ou sports de combat l’aïkido se distingue certes par l’absence de compétition mais aussi et surtout par la volonté affichée et concrétisée par la structure même de l’art, de se sortir d’une situation conflictuelle avec le moins de dégâts possible. Non seulement pour soi-même mais aussi et surtout pour l’éventuel agresseur. L’optimum étant d’éviter le conflit tout simplement.

Ce concept est d’abord à finalité pratique. Ne pas tuer (autrefois) ou blesser physiquement ou mentalement son opposant – ne pas même lui faire perdre la face –, cela doit éviter de laisser des « traces », physiques ou psychiques, qui elles déclencheraient l’esprit de revanche, de vendetta.

lire la suiteL’esprit de l’Aïkido